Nuit étoilée, 1889

« Souvent, il me semble que la nuit est encore plus richement colorée que le jour », écrivit le peintre. Ce paysage nocturne fut réalisé depuis la chambre que Vincent Van Gogh occupait à l’asile de Saint-Rémy-de-Provence. Il se singularise par le traitement du ciel, qui occupe la majeure partie de la toile. Le mouvement tourbillonnant de l’air forme des vagues, et les étoiles étincellent comme autant de soleils. La touche est fragmentée, les couleurs sont pures. L’agitation du ciel contraste avec la tranquillité du village endormi. Vincent Van Gogh exprime ici sa vision mystique du monde, à la recherche d’une vérité invisible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *